Forum de Guilde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event Pêche n° 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elerion



Messages : 237

MessageSujet: Event Pêche n° 1   Ven 3 Juil - 10:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elerion



Messages : 237

MessageSujet: Re: Event Pêche n° 1   Ven 3 Juil - 10:09






Nous partîmes d'Hurlevent arborant nos plus amples et plus estivales tenues. La salopette bleue est la tenue par excellence de tout pêcheur qui se respecte. Fabriqué par des artisans de renoms, elle est issue d'un lin assez rare que l'ont trouve surtout dans les poches de ces bandits de défias.

Après avoir vérifié la selle de nos montures respectives et surtout le nécessaire à pêche, nous étions déjà en route pour notre premier lieu de destination.

Quelque part non loin de la garnison, au sommet d'une des plus belle cascade de la forêt d'elwin, se tenait un petit havre idyllique. La petite communauté de pêcheurs arborait toute leur fierté dans leur dos: L'objet de toute quête et de tout désir: la canne à pêche.

Pour le commun des mortels et des immortels, (tout le monde a le droit de pêcher). La canne à pêche semble à première vue un objet banal. Détrompez-vous ! Nombreux sont ceux ayant eu un œil abimé par une mauvaise utilisation ou des cas d'importants cas de strangulations. Le cas le plus triste est celui de Aldeberf Vancui: un gnome de (petite ?) taille. Ce dernier après avoir pêché une prise bien trop grande pour lui (pas bien difficile d'être plus grand qu'un gnome)dans un moment de panique perdu pied et s'emmêla dans la triste et fatale étreinte d'une ligne de pêche en argent.

Quoi qu'il en soit, après ce triste récit. Nous avions enfin atteint notre première halte. La petite cabane de rondins était toujours aussi agréable, mais sentait terriblement le gibier. Certainement le repère d'un chasseur nain. Car de nombreuses chopines furent retrouvées dans la cabane.

Comme tout chanteur, euh pêcheur qui se respecte, un point d'eau mérite le culte de la pêche. Les épées quittèrent leur fourreau => les cannes à pêche furent brandie d'un commun accord et un "plach" ou "ploc" retenti.

La première flamme déchira le bois sec franchement et fraîchement coupé, du moins emprunté à la cabane de rondin qui avait à présent triste mine. Le poisson vint à nous, du moins non sans mal et avec dextérité et patience. Nous mangeâmes le fruit de notre pêche durant un bon moment comparant la taille de nos .. poissons bien sûr.

Repu, nous quittions le lieu de nos premières aventures et partirent en quête du second lieu qui se situait dans la marche de l'ouest. Pour beaucoup, ces champs à perte de vue sont d'un ennui mortel. Le climat y est tempéré ponctué par la côte la bordant sur toute la longueur ou largeur si vous êtes un gnome. Le phare se dessinait peu à peu devant nous, mais il n'était guère l'objet de notre visite. Non loin, une mine cachant le fameux lieu apparu enfin.

Excédé par cette longue et périlleuse cavalcade, nous mimes pied à terre et prîmes nos aises tels des guerriers assoiffés après un raid contre des Murloks aux Carmines. Magique, du moins ce fut le mot ou du moins le sentiment de tous face à cette petite maison qui arborait fièrement quelques pommiers aux fruits alléchants. Nous nous servîmes sans vergogne dans les arbres. La vieille femme qui dormait à poing fermé ne se réveilla pas durant la dépouille de ses majestueux arbres.

Après cet emprunt volé, nous fûmes une halte au phare et nous discutâmes longtemps avec un vieux pirates ou du moins son fantôme. Il devait certainement avoir quelque chose de malsain dans les pommes de la vieille femme, j'avais prévenu Mandor.

Enfin, après tant de débauches, nous étions près à partir. Les poches pleines de pommes, le ventre plein, nous décidâmes de nous rendre dans les Tarides. Quelle terrible épreuve ! ce fut affreux, le courage quitta nos rangs de courageux et téméraires pêcheurs. Le sable dans nos sandales eut raison de nous !

Après cette première débâcle et donc défaite nous fîmes à nouveau face à notre destin. Même si notre cœur fut longtemps ébranlé, l'un de nous entama une bonne vielle chanson païenne et la vigueur emplit à nouveau nos cœurs de nobles pensées.

Après quelque échange de poissons avec des autochtones du coin, nous pûmes poursuivre notre voyage jusqu’aux frontières bovines. Du moins certains préfèrent dire "les Tauren". Oui la surprise embauma nos cœurs. Là bas, les vaches ont pris le pouvoir, elles ne marchent plus à quatre mais à deux pattes et ont même appris à se vêtir.

Nous fîmes la connaissance de l'un d'(eux). Wilfrit ou petit nuage pour les intimes. Il nous conta sa vie. Le jour ou il quitta la ferme pour le grand air, se débarrassant ainsi de l'esclavagisme de son maitre. Après avoir essayé la pipe du pays. Nous eurent nos premières hallucination: des gnomes guerriers fuyant un groupe de lapins tueurs.

Après avoir été malade et avoir copieusement arrosé Wilfrit de poissons mal digérés, nous partîmes vers sa contrée. Nous quittâmes ce désert pour une contrée verdoyante et magnifique. Un soleil magnifique, les gnomes avaient enfin disparu et nous vîmes de jeunes tauren qui venaient à nous. Armés et menaçant, du moins nous n'étions pas sûr, le Tauren a la particularité de compter peu de mimiques faciales. Nous avions retenu de Wilfrit son haleine de foin et de bière. Oui les Taurens se droguent et boivent beaucoup de bières: Une certaine Guilless , nectar du pays à laquelle il voue un véritable culte.

Les Pitons du Tonnerre nous dévisageaient. Pour me rassurer, je serais ma canne .. à pêche et convia les autres à prendre une sorte de ...difficile de décrire cette sorte de maison à laquelle on accroche un corde et qui vole. Bref, nous étions dans la petite maison qui monta , monta et monta. Nous étions au sommet du village, oui c'est étrange des vaches qui vivent dans la montagne, nous fûmes également surpris de ce changement de mentalité. La peur d'être à nouveau exploité.. qui sait.

Discrètement, nous marchâmes vers le lac au centre de la ville. Wilfrit avait raison, il y avait de quoi faire pour tout pêcheur qui se respecte. Sans la moindre pitié, nous dévastâmes le lac de ces nombreux poissons.

Wilfrit apparu de nulle part utilisant un vieux dialecte "meuh meuhhh meuhhhhhhhhh" Ces mots, ces phrases ou beuglements furent pour nous chaleureux, mais la hache qui vint briser l'une de nos cannes à pêche nous fit comprendre que le quota était dépassé. Nous prîmes nos jambes à notre cou ou le contraire, vu la panique.

Ainsi s'achève notre première aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Event Pêche n° 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thème Event Horizon Red par razorsedge
» Event en gml
» create event ne s'exécutant pas
» Soucis de modification des police par défaut
» best-pokemon-event

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Icecrown Kingdom :: Résumé d'events.-
Sauter vers: